Le ciel par-dessus le toit

Livre numérique

Appanah, Nathacha. Auteur

Edited by Editions Gallimard - 2019

"Sa mère et sa sœur savent que Loup dort en prison, même si le mot juste c’est maison d’arrêt mais qu’est-ce que ça peut faire les mots justes quand il y a des barreaux aux fenêtres, une porte en métal avec œilleton et toutes ces choses qui ne se trouvent qu’entre les murs. Elles imaginent ce que c’est que de dormir en taule à dix-sept ans mais personne, vraiment, ne peut imaginer les soirs dans ces endroits-là." Comme dans le poème de Verlaine auquel le titre fait référence, ce roman griffé de tant d’éclats de noirceur nous transporte pourtant par la grâce de l’écriture de Nathacha Appanah vers une lumière tombée d’un ciel si bleu, si calme, vers cette éternelle douceur qui lie une famille au-delà des drames.

Checking copies available...

Obtain item

Checking copies available...
Loading enrichments...

Reader reviews

  • l'avis de l'IF Maurice 4/5

    En ces temps de confinement, l’histoire du jeune Loup ne vous laissera pas indifférents ! Il est enfermé dans le quartier des mineurs d’une prison pour avoir fugué et roulé sans permis, car il voulait rejoindre sa grande sœur à Lyon, qui avait aussi fui la maison dix ans auparavant. Sa grande sœur se rappelle de lui petit, quand il courait autour de la maison en criant lors de ses crises d’angoisses. Il ne supporte pas l’enfermement, juste voir le ciel par-dessus le toit ne va pas lui suffire longtemps… L’urgence de la situation de Loup va rapprocher enfin les membres de cette famille d’écorchés vifs. On retrouve le goût de Nathacha Appanah pour les personnages en crise, mais avec une douceur nouvelle et une tendresse bienvenue pour nous faire pénétrer petit à petit dans les relations compliquées de cette famille éclatée. En bonus, le poème de Verlaine.

    by Institut français de lÎle Maurice Le 26 March 2020 à 10:40
  • Le ciel par dessus le toit 5/5

    La prison, au cœur de l'histoire, permet paradoxalement de trouver une issue. Car dans ce livre, l'enfermement vient aussi de l'histoire familiale, souvent douloureuse, de chaque personnage. Comment ne pas reproduire le passé, comment se reconstruire, en regardant par la fenêtre «le ciel par-dessus les toits»? L'écriture de Natacha Appanah joue avec les contrastes : elle nous livre un récit à la fois bouleversant et lumineux, où la noirceur côtoie la poésie. Un très beau roman.

    by Camille, IF Munich Le 26 March 2020 à 09:51