Des milliards de miroirs

Livre numérique

Cousin, Robin

Edited by FLBLB - 2019

Le monde est au bord de l’ef­fon­dre­ment, les derniers mammi­fères s’éteignent peu à peu et l’hu­ma­nité elle-même se résigne à sa propre dispa­ri­tion, quand une décou­verte inat­ten­due provoque un sursaut mondial.

– Ils les ont trou­vés ! Ils ont trouvé les Céphéens ! – Ce n’est pas possible ! – Tout le monde en parle, à la télé, dans les jour­naux ! Ça veut dire qu’ils vous ont entendu. Ils veulent que vous arrê­tiez de douter ! – Voyons, Marie-Pierre, c’est sûre­ment un canu­lar… – Ça vient de l’Agence spatiale euro­péenne ! Depuis le temps qu’ils scrutent l’es­pace, ils auraient pu nous deman­der, on leur aurait dit où cher­cher…

Loading enrichments...

Reader reviews

  • Bande-dessinée d’anticipation au regard aiguisé sur le monde contemporain 4/5

    "Des milliards de miroirs" s’inscrit dans un futur proche. Robert Cousin dessine avec justesse et simplicité le moment où l’Humanité prend conscience de sa finitude, le réchauffement climatique ayant provoqué l’extinction de la plupart des mammifères. Mais la prise de conscience brutale n’empêche pas le maintien d’une société de consommation. Le seul espoir : un téléscope envoyé sur orbite par l’Agence spatiale européenne, qui grâce à des milliards de miroirs permet d’observer les recoins inconnus de l’univers. D’étranges lueurs sont observées à la surface de Gamma Céphée. Est-ce que ces observations confirment-elles l’existence de ces « Céphéens » annoncée par Antimaadmi, leader d’une communauté autonome qui cherche à entrer en contact avec cette prétendue civilisation ? Le dessin épuré sublimé par la mise en couleurs sert un récit passionnant sur un thème grave, l’urgence climatique. Avec ce roman graphique, Robert Cousin questionne avec pertinence et sans pathos ni moralisme notre rapport à la catastrophe écologique et pose une question importante : « les sciences peuvent-elles encore sauver le monde ? »

    by Mathilde, médiathécaire de l'Institut français de Stuttgart. Le 31 March 2020 à 10:08