MÉMOIRE EN MARCHE : Sur les traces des tirailleurs sénégalais de 1939-1945 / Julien Masson ; France Medias Monde

Vidéo

Julien Masson - Auteur | France Medias Monde. Concepteur graphique

Le temps passe et précipite l’effacement de la mémoire. Bientôt, il restera seulement ce qu’on a voulu garder de l’histoire, des morceaux choisis : le récit des vainqueurs et des dominants. Alors, puisque les manuels scolaires n’en font pas écho, que la presse se fait discrète et les films timides, je me suis demandé avec inquiétude qui se souviendra des centaines de milliers d’Africains qui se sont battus pour la France durant la Seconde Guerre mondiale ? Qui retiendra que Brazzaville fut la capitale de la France Libre ? Qui saura encore que près de 150.000 Africains débarquèrent sur les plages de Provence pour libérer le pays ? Qui se rappellera que cinq mille « indigènes » combattirent dans la Résistance ? Qui évoquera le courage de Mamadou Addi Bâ, de Charles N’Tchoréré et de Samba N’Dour ? Oui, je me suis demandé qui se souviendra des milliers d’anonymes qui quittèrent leur famille, leur foyer, leur terre pour éradiquer le fascisme en Europe. Je ne peux supporter l’idée que leur mémoire s’efface comme s’est diluée celle de leurs ancêtres. Ma décision était prise : j’irai à leur rencontre.

Lien vers le web-documentaire

Loading enrichments...

Reader reviews

  • Un peu de mèmoire de l'Afrique 5/5

    J'ai bien aimé le document, parce qu'il nous montre un témoignage d'une réalité qu'a passé au cours de la Seconde Guerre Mondiale avec les "Tirailleus Sénégalais". Ils ont participé aux boucheries de la Grande Guerre. La personne qui raconte l'histoire, il nous présent comment l'Afrique était à ce moment-là. Le narrateur, il a pris conscience de l'inégalité des personnes das le continent. Avec ça, on peut sentir plus proche les évènements que la plus part de nous ne connaissons pas.

    by Andre Le 12 April 2017 à 00:57