Le Bal des folles

Livre numérique

Mas, Victoria. Auteur

Edited by Albin Michel

Prix Renaudot des Lycéens 2019Sélection Les 30 meilleurs livres de l'année 2019 du magazine Le PointSélection Les 100 livres de l'année2019 du magazine Lire Chaque année, à la mi-carême, se tient un très étrange Bal des Folles.  Le temps d'une soirée, le Tout-Paris s'encanaille sur des airs de valse et de polka en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, zouaves et autres mousquetaires. Réparti sur deux salles - d'un côté les idiotes et les épileptiques ; de l'autre les hystériques, les folles et les maniaques - ce bal est en réalité l'une des dernières expérimentations de Charcot, désireux de faire des malades de la Salpêtrière des femmes comme les autres. Parmi elles, Eugénie, Louise et Geneviève, dont Victoria Mas retrace le parcours heurté, dans ce premier roman qui met à nu la condition féminine au XIXe siècle.

Checking copies available...

Obtain item

Checking copies available...
Loading enrichments...

Reader reviews

  • Un livre tres prenant 5/5

    Des personnages feminins tres attachants. Un livre d'autant plus prenant que de telles femmes ont existe. Cela donne envie d'en savoir plus sur Charcot et d'aller voir les photos incroyables d'Albert Londe sur internet.

    by Cécile Chapel Le 12 May 2020 à 05:48
  • Une écriture limpide et engagée 5/5

    "Loin d’hystériques qui dansent nu-pieds dans les couloirs froids, seule prédomine ici une lutte muette et quotidienne pour la normalité." Plusieurs destins de femmes se croisent dans ce premier roman de Victoria Mas adoubé par la critique et récompensé de nombreux prix en 2019. Ce roman choral plante son décor en 1885 entre les murs de l’Hospice de la Pitié-Salpêtrière au sein du « service des hystériques » du célèbre neurologue Jean-Martin Charcot, quelques semaines avant le très étrange "Bal des folles". Le lecteur suit plusieurs personnages féminins tout au long du récit. Un personnage intrigue plus que les autres : Eugénie Cléry, internée par son père après avoir révélé qu’elle converse avec les morts depuis qu’elle a 12 ans. Geneviève, l’infirmière en chef, comprend rapidement que la Salpêtrière n’est pas un lieu pour elle et conçoit avec l’aide de Théophile, le frère d’Eugénie, un plan pour qu’elle s’évade de l’Hospice le soir du Bal des folles… Ce premier roman met à nu la condition féminine au XIXème siècle en plongeant le lecteur dans un lieu mythique. L’écriture limpide et très engagée de l’auteure met en valeur ces personnages féminins qui habitent le roman avec force.

    by Mathilde, médiathécaire de l'Institut français de Stuttgart. Le 31 March 2020 à 10:38