Les grands espaces

BD numérique

Catherine Meurisse

Edited by Dargaud - 2018

Catherine Meurisse a grandi à la campagne, entourée de pierres, d'arbres, et avec un chantier sous les yeux : celui de la ferme que ses parents rénovent, afin d'y habiter en famille. Une grande et vieille maison qui se transforme, des arbres à planter, un jardin à imaginer, la nature à observer : ainsi naît le goût de la création et germent les prémices d'un futur métier : dessinatrice. Avec humour et tendresse, l'auteure raconte le paradis de l'enfance, que la nature, l'art et la littérature, ses alliés de toujours, peuvent aider à conserver autant qu'à dépasser. Les Grands Espaces raconte le lieu d'une enfance et l'imaginaire qui s'y déploie, en toute liberté.

Browse an extract

Loading enrichments...

Reader reviews

  • Une invitation au voyage au travers du pay de l'enfance de l'auteure. Captivant! 5/5

    D’un trait léger et précis, l’illustratrice, la première dessinatrice de bande dessinée à devenir membre de l’Académie des beaux-arts de France le 15 janvier 2020, raconte son enfance entourée de la nature. Un vrai bonheur.

    by Inna KILOVATA Le 14 April 2020 à 23:41
  • « Longtemps j’ai rêvé d’avoir, dans mon appartement parisien, une porte spéciale qui s’ouvrirait directement sur les prés. » 5/5

    Catherine Meurisse, dessinatrice et ancienne caricaturiste à « Charlie Hebdo », plonge le lecteur de « Les grands espaces » dans ses souvenirs d’enfance à la campagne et raconte un monde fait d’imaginaire et de liberté. Loin du pathos et de la nostalgie, elle plaide pour la beauté de la nature. Entourée de vieilles pierres et d’arbres, elle raconte son enfance à la campagne dans la ferme que ses parents ont décidé de rénover par leurs propres moyens. Elle dépeint alors la campagne qu’elle a connu. Une campagne sans pesticides, sans lotissements, un espace de jeu et d’apprentissage pour elle et sa sœur. Au cours du récit, Catherine Meurisse nous montre les transformations de leur maison, mais surtout de leur jardin. Un lieu d’expression, d’observation propice à la création pour cette jeune enfant, qui découvre peu à peu les prémices de son futur métier de dessinatrice. Drôle, sensible, touchant et instructif. Offrez-vous un grand bol d’air frais !

    by Mathilde, médiathécaire de l'IF Stuttgart Le 31 March 2020 à 10:16
  • "La campagne est une ludothèque qui s'ignore" 5/5

    Un joli cocktail de fantaisie, poésie, émotion, dérision, nature et littérature!

    by Annie Mesguen Le 25 March 2020 à 10:47
  • Un vrai bol de poésie 5/5

    A tous les amateurs de jardinage, vieilles pierres et poésie ! Extrait : ’J’aime les vieux murs. Il me semble qu’ils me protègent, qu’ils assurent un peu notre existence...C’est sans doute parce que la persistance des choses arrive à nous leurrer sur notre propre stabilité, notre propre durée.’

    by Anais Cayzac Le 01 July 2019 à 15:48