LA VIE HANTÉE D'ANYA

BD numérique

Vera Brosgol

Edited by Rue de Sèvres - 2019

Anya a l’impression d’être en permanence la petite nouvelle : fille d’immigrés, elle n’a jamais réussi à trouver complètement sa place. Mais quand elle tombe dans un puits et découvre le fantôme qui s’y trouve, elle a l’impression de se faire son premier véritable ami. Les ennuis commencent quand ce fantôme, prénommé Emily, devient jaloux de tout ce qui remplit la vie d’Anya.

Browse an extract

Suggestions

Du même auteur

Un été d'enfer ! | Vera Brosgol

Un été d'enfer !

BD numérique | Vera Brosgol | 2019

Arrivée de Russie, Vera veut à tout prix s’intégrer dans sa nouvelle vie à New York mais elle se rend compte très vite que ce n’est pas facile. Ses amies vivent dans des maisons luxueuses et leurs pa...

Loading enrichments...

Reader reviews

  • Super BD! 5/5

    La couverture est intéressante pour moi. Il y a une image des deux personnages principaux et le titre avec les couleurs appropriées. Il n’y a pas trop d’images. Les dessins ne sont pas abstraits, ils sont facilement compréhensibles. L’histoire se passe dans une ville et par les temps qui courent. Un personnage principal s’appelle Anouchka (Anya) et l’autre Emily. Je peux m’identifier à Anya, parce qu’elle a des doutes d'elle-même et elle aime quelqu’un, qui ne l’aime pas elle. Quand Anya se regarde dans le miroir, elle se voit grosse, alors qu’elle a un beau corps. Anya habite avec sa mère et son petit frère mignon. La relation entre Anya et son frère n’est pas mauvaise. Quelquefois, la mère ennuie Anya, mais c’est normal. Au début, Anya n’aimait pas Emily, mais quand Emily l’aide, Anya commence à aimer Emily. Les parents d’Emily sont morts. Quelqu’un a assassiné les parents. Anya veut l’aider à découvrir qui l’a fait. La langue est très compréhensible. Je ne comprends pas très bien le français, mais j’ai compris toutes les choses. Je pense que le genre est le fantatique. La BD est pour les jeunes. Ce qui me plaît est qu’elle est facile à lire et que le personnage principal a les mêmes doutes que les filles qui lisent la BD. Il n’y a pas de choses que je n’aime pas, c’est une super BD.

    by Antonella Lukic, KZU, Kramer Le 15 May 2020 à 09:40