des ours bien musclés / Pascal Moret , Jean-Philippe Camborde

Vidéo

Edited by Universcience. Paris - 2015

Alors que les ours vont bientôt entrer dans leur tannière pour hiberner, les scientifiques se penchent sur les mécanismes par lesquels ces plantigrades réussissent à ne pas trop perdre de muscles alors qu'ils sont immobiles durant plusieurs mois. Fabrice Bertile, biologiste et chimiste à l'Institut pluridisciplinaire Hubert Curien, mène des recherches sur les protéines musculaires à partir de prélèvements chez l'ours brun de Scandinavie. Les facultés anti-atrophiques de l'ours pourraient être utiles aux personnes âgées et aux malades alités pendant de longues périodes. Là encore, la nature nous inspire ! Un épisode de "Nature = Futur".

Loading enrichments...