Conduite interdite

Livre numérique

Wary, Chloé

Edited by Steinkis - 2017

Nour Al-Hadad rentre en Arabie Saoudite avec ses parents après cinq années passées à Londres. Assujettie à l’autorité de son père et à celle d’une société rigoriste, elle est obligée de porter le voile, doit renoncer à conduire une automobile. Nour a du mal à se définir en tant que femme, jusqu’à ce qu’elle rejoigne un groupe de femmes décidées à revendiquer leur indépendance.

Suggestions

Du même auteur

Beethov-sur-seine | Wary, Chloé

Beethov-sur-seine

Livre numérique | Wary, Chloé | 2020

Chloé, fan de foot, de sneakers et de rap, ne connaît pas grand-chose à la musique classique. Elle va pourtant s’attaquer dans ce récit à l’un des plus grands compositeurs de l’histoire : Ludwig van Beethoven ! Le 16 décembre 202...

Saison des Roses | Wary, Chloé

Saison des Roses

Livre numérique | Wary, Chloé | 2019

– On nous prend pas au sérieux nous les meufs. Des fois je me dis que ce serait plus simple si j’avais des couilles. – C’est pour ça que tu t’ha­billes comme un mec. – Arrête on dirait ma mère ! – T’façon même en talons tu serais ...

Loading enrichments...

Reader reviews

  • Une histoire de grande Importance 5/5

    Chloé Wary, Conduite Interdite Chloé Wary commence sa BD avec le dessin d'un changement de vitesse automatique; Une première référence au contenu de l'histoire. Elle continue avec un image d'une autoroute plein de voitures à Riyad. Dans tous les premiers images il y a le motif des voitures. Mais si c'est des femmes qui conduisent, Chloé montre que la société n'accepte pas ça. Les prochains images font un zoom dans une voiture et montrent des différentes pièces d'une voiture, mais on voit bien, que c'est une femme qui conduit. Son message est clair depuis le début: il faut qu'on normalise les femmes au volant. Ensuite on lit un extrait du Coran, suivi par une page blanche. Elle reprend le dessin du changement de vitesse automatique pour prendre le lecteur au début de l'action, un an plus tôt. Il fait nuit. On ne voit que la lune. Un avion se dirige vers une ville illuminée. Nour (personnage principale) se souvient des derniers 5 ans à Londres, ou elle avait tous les droits, ou elle pouvait faire tout ce qu'elle désirait et ou elle pouvait se bouger librement. Là, elle est revenu a Riyad et habite chez son père. Ici, la vie pour les femmes, c'est le contraire. Elle n'ont pas de droits, ne peuvent pas travailler et même pas conduire. Mais elle ne veut plus accepter ça et alors elle rejoigne un groupe de 47 femmes qui ont pris la décision de revendiquer leur indépendance. Nour a vu à Londres, que c'est possibles pour les femmes d'avoir plus de droits et de liberté. Elle a vu que son pays est le seul, où les femmes ne peuvent pas conduire. Nour est obligé de porter le voile comme le plupart des autres femmes arabes. Elle prie souvent et doit renoncer à conduire. Il y a même des entrés séparés pour hommes femmes au centres commerciales à Riyad. C'est le 10 Novembre 1990, quand Nour et les autres 47 femmes se rendent dans les rues dans des automobiles. Elles mettent en avance un mouvement féministe. La BD est dessiné en noir et blanc, sauf la couverture. Chloé Wary a choisi de dessiner avec des feutres et pour y mettre du mouvement elle ne dessine pas trop droit, avec des traits assez libres. Pour dessiner la nuit ou l'ombre elle met beaucoup de noir et que des tout petits traits blancs. Les voiles des femmes arabes sont toujours dessiné en noir et ça met tout l'attention du lecteur sur eux. Parfois il y a même que la personne principale sans endroit autour. Dans toute la BD, Chloé Wary n'a jamais utilisé de règle pour dessiner les bords des cases. Ça rend vivant aux pages. En tout la BD et joliment dessiner et Chloé a utilisé beaucoup de différents arrangements des cases et peu de textes. Ses images racontent l'histoire sans mots. Senta Lüthi, Rahel Lukas Kantonsschule Freudenberg, chez Madame Florence Pennone

    by Senta Luethi, Rahel Lukas; Kantonsschule Freudenberg chez Mme Florence Pennone Le 12 July 2021 à 20:14
  • histoire passionnante, style non professionnel 4/5

    L’histoire : Je pense que c'est une histoire intéressante et passionnante. L'auteur a bien décidé de ne pas essayer de faire une histoire drôle à partir d'un sujet négatif, mais plutôt de raconter une histoire triste avec une fin tragique. L'épilogue joue également un rôle important ici, je l'ai également apprécié. Je trouve également l'idée des versets du Coran entre les "chapitres" très créative et appropriée. 5/5 Le style : Je pense que le style de dessin noir et blanc s’accorde bien avec l’histoire, mais on remarque pendant la lecture que ce n’est pas une BD très professionnelle. Les bords des cases ne sont pas droits, les planches ont l’air désorganisé. J’ai aussi eu des problèmes pendant j’ai lit les textes. Mais peut-être c’est juste à cause de l’ordinateur. 2.5/5 Je pense que quatre étoiles sur cinq est une évaluation juste parce il y a peut-être des gens qui vraiment aiment ce style de dessin.

    by Linus Rufer, Kantonschule Freudenberg, Prof: F. Pennone Le 12 July 2021 à 11:56
  • un BD inspirant et passionnant 4/5

    Il faut lire cet Album parce que c'est un thème important qui est concrétisé très bon. Les dessins de Chloé Wary sont unique et très agréable à lire. Le BD est bien compréhensible même si on ne parle pas très bien français. L'organisation des planches m'a plu même si il n'y a pas beaucoup de texte. Je pense que c'est un BD inspirant et passionnant

    by Z.K., A.R. Le 12 July 2021 à 10:46