Gottfried Semper, habiter la couleur

Archive ouverte

Glassner, Jean-Jacques | Gnehm, Michael | Iamurri, Laura | Kalinowski, Isabelle | Keck, Frédéric | Labrusse, Rémi | Maillet, Chloé | Semper, Gottfried | Trautmann-Waller, Céline | van Eck, Caroline | van Vliet, Muriel

Edited by Musée du quai Branly Jacques Chirac ; Gradhiva

L’architecte allemand Gottfried Semper (1803-1879), qui construisit l’opéra de Dresde, le Polytechnikum de Zurich et le Burgtheater de Vienne découvrit à partir de 1826 à Paris les collections naturalistes du Jardin des Plantes. Il s’intéressa alors au rapport entre formes végétales et minérales et ornements architecturaux, devenant un fervent défenseur de la « thèse de la polychromie ». Il se rendit en Italie puis en Grèce, où il exa­mina trois ans durant (1830-1833) les temples et édifices an­tiques à la recherche de vestiges de couleur. Dès ses premiers écrits, il bouscula les hiérarchies admises entre architecture et décor, support et revêtement, forme et ornement, et promut une pensée du matériau qui n’était pas l’antithèse mais le cor­rélat paradoxal d’une pensée de l’immatérialité de la couleur. Pour Semper, l’existence d’une polychromie de l’architecture et la sculpture antiques fondait une réinterprétation profondé­ment neuve des fonctions de l’architecture, qui engageait une anthropologie des constructions humaines, de leurs formes et de leurs techniques. En 1834, Semper retourna en Allemagne où il devint directeur de l’Ecole d’architecture et mena une carrière brillante, brutalement interrompue par la révolution de 1849, à laquelle il prit une part active aux côtés de son ami Richard Wagner ; il conçut à cette occasion un modèle de barricades demeuré fameux. Ses convictions républicaines l’entraînèrent sur la voie de l’exil. Il se réfugia à Paris puis s’installa à Londres. Ce séjour en Angleterre marqua un tournant dans sa théorie : en approfondissant sa connaissance des « arts industriels », il en vint à déceler en eux la matrice des arts monumentaux et des « beaux-arts ». Sa réflexion sur la polychromie entra alors dans une nouvelle phase : le primat historique des textiles suspen­dus, notamment des tapis utilisés comme cloisons temporaires dans les habitats mobiles des nomades devint la clé de la poly­chromie architecturale ; les peintures murales et autres décors de revêtement en couleur portaient dans leurs formes et leur agencement la mémoire de cette origine textile. Cette décou­verte décisive est exposée dans les deux volumes du Style (Der Stil), le texte majeur de Semper (1860 et 1863). Le premier, L’Art textile, étudie les rapports entre décor ornemental et structure du bâti dans différentes cultures et plusieurs époques : « Nou­velle Zélande et Polynésie ; Chine ; Inde ; Mésopotamie ; Phéni­cie et Judée ; Egypte. Ancien et Nouvel Empire ; Asie Mineure ; Grèce ; Grèce ; Rome ; Epoque chrétienne en Occident, en Orient ; Renaissance ». Cette expansion de l’espace de référence de l’histoire de l’architecture a fait dire de Semper qu’il fut un des premiers hérauts des « arts primitifs ». Ce numéro de Gradhiva entend cerner les apports de Semper à une anthropologie de l’architecture et de l’habitat, et amorcer une lecture nouvelle de Der Stil, dont nous livrons des extraits inédits de la première tra­duction française, actuellement en préparation.

Suggestions

Du même auteur

Enric Porqueres i Gené, Individu, personne et parenté en Europe | Keck, Frédéric

Enric Porqueres i Gené, Individu, personne et...

Archive ouverte | Keck, Frédéric

Ce livre tient un double pari, susceptible d’intéresser un large champ des sciences sociales au-delà du domaine spécialisé de l’anthropologie de la parenté. D’une part, il propose une théorie de la modernité comme montée de l’indi...

Le Style de Gottfried Semper. Une esthétique globale ? | Trautmann-Waller, Céline

Le Style de Gottfried Semper. Une esthétique ...

Archive ouverte | Trautmann-Waller, Céline

L’ouvrage de Semper sur le style commence par un diagnostic concernant les cultures et les arts européens. Bien souvent des peuples lointains y sont donnés en exemple ou même considérés comme objet de ressourcement et de régénérat...

Choix de textes originaux de Gottfried Semper, extraits de Der Stil | Semper, Gottfried

Choix de textes originaux de Gottfried Semper...

Archive ouverte | Semper, Gottfried

Voici les bonnes feuilles de la première traduction française intégrale de Der Stil par Isabelle Kalinowski avec la collaboration d’Estelle Thibault à paraître aux Éditions d’en bas (Lausanne) en 2018. Le premier tome du Style pa...

Gottfried Semper et la morphologie : transformations, culture et symbole | van Vliet, Muriel

Gottfried Semper et la morphologie : transfor...

Archive ouverte | van Vliet, Muriel

Gottfried Semper s’inscrit au sein d’une ligne morphologique née des écrits de Johann Wolfgang von Goethe et de Wilhelm von Humboldt. C’est à partir de la théorie de la culture qu’il aborde la question de la plasticité des formes....

Valérie Da Costa, Pino Pascali : retour à la Méditerranée | Iamurri, Laura

Valérie Da Costa, Pino Pascali : retour à la ...

Archive ouverte | Iamurri, Laura

Pino Pascali a été l’un des grands artistes de l’après-guerre. Il a traversé comme un météore le ciel de l’art italien des années 1960 : depuis ses débuts sur la scène romaine avec sa première exposition personnelle en janvier 196...

Cannibalisme, tatouage et revêtement : de l’histoire de l’architecture à l’anthropologie de l’art | van Eck, Caroline

Cannibalisme, tatouage et revêtement : de l’h...

Archive ouverte | van Eck, Caroline

Cet article, qui s’ouvre sur un des passages les plus énigmatiques de Der Stil dans lequel Semper soutient que l’essence de l’architecture n’est pas le bâtiment mais l’habillement, explore quelques aspects anthropologiques de la t...

Des pièces d’époque aux capsules temporelles. Temps historique et temps vécu dans l’expérience esthétique | Labrusse, Rémi

Des pièces d’époque aux capsules temporelles....

Archive ouverte | Labrusse, Rémi

Les pièces d’époque, ou period rooms, se définissent comme des transplantations ou des réinventions d’intérieurs historiques dans un cadre muséal. Capsules dans la capsule du musée, elles ont pour mission d’y sauvegarder le sentim...

Daniel Fabre, Bataille à Lascaux. Comment l’art préhistorique apparut aux enfants | Labrusse, Rémi

Daniel Fabre, Bataille à Lascaux. Comment l’a...

Archive ouverte | Labrusse, Rémi

On se tromperait si on allait chercher dans le livre de Daniel Fabre un nouveau maillon dans le chapelet de l’hagiographie bataillienne, articulée en l’occurrence au commentaire de Lascaux et la naissance de l’art, le grand livre ...

Daniel J. Sherman, Le Primitivisme en France et les fins d’empires (1945-1975), trad. de l’anglais par Sylvie Muller | Labrusse, Rémi

Daniel J. Sherman, Le Primitivisme en France ...

Archive ouverte | Labrusse, Rémi

Daniel J. Sherman, Le Primitivisme en France et les fins d’empires (1945-1975) Le primitivisme, on le sait, obéit à une structure de double contrainte : sa fatalité est de détruire ce qu’il cherche à préserver, dans l’acte même d...

L’ornement à la conquête de soi. Tectonique, métaphysique et anthropologie chez Karl Bötticher et Gottfried Semper | Labrusse, Rémi

L’ornement à la conquête de soi. Tectonique, ...

Archive ouverte | Labrusse, Rémi

La « tectonique » selon Karl Bötticher (1806-1889) peut être considérée comme une philosophie première de la construction, fondée sur l’idée de grammaire ornementale. Elle aboutit à une définition véritablement révolutionnaire de ...

Loading enrichments...