Les beignets de ma mère

Livre numérique

Morgane David | Marion Le Hir de Fallois

Edited by Kilowatt

Mon père a décidé que nous irions nous installer à Montgomery, chez ma grand-mère. Les noirs n’y sont pas mieux traités mais j’y serais plus en sécurité. Et puis, ma grand-mère fait la meilleure purée de haricots rouges du quartier ! Nous prenions souvent le bus pour traverser la ville. Les noirs assis à l’arrière, les blancs assis devant. Un jour, avant Noël, une dame a refusé de laisser sa place à un blanc. Elle a osé lui dire non. Ce fut le début d’une grande protestation.

Cet album a été lauréat du Prix Fleur de sel du salon Nau Belles Rencontres 2016.

Suggestions

Du même auteur

Le maillot de Madiba | Marion Le Hir de Fallois

Le maillot de Madiba

Livre numérique | Marion Le Hir de Fallois

Sipho adore le rugby ! Ce qui lui vaut les moqueries de ses frères et voisins dans le township de Soweto. Le rugby c'est le sport des Blancs et tous soutiennent l'équipe de football des Bafana Bafana. Mais cette année, c'est l'Afr...

Anisia | Pauline Comis

Anisia

Livre numérique | Pauline Comis

Anisia, vient de quitter sa grand-mère et son village en Angola pour venir en France avec ses parents et son petit frère. Tout est nouveau, tout est différent quand on change de pays... Heureusement, en allant à l’école, Anisia ...

Un rêve de liberté | Marion Le Hir de Fallois

Un rêve de liberté

Livre numérique | Marion Le Hir de Fallois

Claire déménage, elle quitte Paris. Il va falloir changer d’école, s’adapter et se refaire des amis. La mère de Claire est médecin, elle sera la première femme médecin de la ville. Tandis que Claire, elle, rêve de devenir majorett...

Petit et grand | Morgane David

Petit et grand

Livre numérique | Morgane David

Toi tu es petit et moi je suis grand... Et alors ? On s'aime quand même !

Max et Rachid | Anne Loyer

Max et Rachid

Livre numérique | Anne Loyer

La maman de Max a décidé d'être famille d'accueil le temps des vacances d'été. "Il faut savoir partager" dit-elle. Rachid, le même âge que Max, débarque un beau jour à la campagne. Campagne/Ville ou Bouseu/Rebeu ? Beaucoup de chos...

Les chaussettes de l'archiduchesse | Isabelle Wlodarczyk

Les chaussettes de l'archiduchesse

Livre numérique | Isabelle Wlodarczyk

L'archiduchesse naquit un jour bien ordinaire. Pourtant, tous admiraient la charmante enfant lorsque la sorcière proféra de sinistres paroles. Depuis, l'archiduchesse avait toujours les pieds mouillé. Son père était désespéré. Com...

Mamilou | Marie Zimmer

Mamilou

Livre numérique | Marie Zimmer

Annabelle refuse que sa grand-mère parte en maison de retraite : hors de question qu'elle finisse comme un pot de fleur pas assez arrosé ! Avec son meilleur copain Léo, elle organise alors la cavale de Mamilou, tandis qu...

Le dattier du sultan | Morgane David

Le dattier du sultan

Livre numérique | Morgane David

Chaque année, le dattier du Sultan était couvert des fruits les plus délicats. Des voyageurs de tout le royaume venaient admirer et goûter la douceur de ces dattes. Chaque année, la récolte se déroulait en présence du Sultan. M...

Loading enrichments...

Reader reviews

  • les bei 5/5

    est trope génial

    by Mohamed El Mehdi JAIDI Le 16 June 2020 à 22:07
  • Synthèse du livre. 4/5

    « Les beignets de ma mère » est un livre écrit par Morgane David et Mario Le Hir de Fallois en l’an 2013 lequel aborde un évènement marquant de l’histoire. Clairement le but du livre est d’éveiller un sentiment d’inquiétude, d’émotion et d’espoir dans le cœur du lecteur. Il permet aussi différentes lectures, en fonction de qui le lit, déchainant une compréhension innocente et simple, jusqu’à une compréhension plus approfondie et controversée de la situation, cependant l’objectif n’est pas de passer inaperçu. C’est une histoire qui parle de la ségrégation aux Etats-Unis, narrée par une fille de dix ans qui a eu dû quitter sa maison lorsque les personnes du groupe Ku Klux Klan ont tué sa mère. C’est alors qu’elle et son père ont fui Montgomery capitale de l’état Alabama, de par l’insécurité de l’endroit où ils vivaient. En raison de l’inégalité des droits civils envers les noirs aux Etats-Unis, pendant plusieurs années ils ont été discriminés dans de telles mesures qu’il pouvait y avoir des bars pour les noirs et d’autres pour les blancs. Dans les bus, les sièges à l'avant étaient pour les blancs et ceux à l’arrière pour les noirs, et si une personne blanche devait s’assoir, une personne noire devait laisser sa place. Mais pire encore, était qu’ils pouvaient trouver des écriteaux disant « seulement pour les blancs », « non noirs », et « la ségrégation pour toujours », choses qui ont provoqué l’indignation des personnes de couleur noire. Un jour, le 1 Décembre de 1955, un jour comme les autres, une dame appelée Rosa Parks est montée dans le bus la ramenant à son domicile, mais un évènement s'est produit. Dans ce bus, un homme blanc est monté et n’a pas trouvé de siège pour s’asseoir. Le conducteur a arrêté le bus et a demandé à Madame Parks de se lever, ce à quoi elle a répondu « non ». En effet, elle ne se sentait pas traitée comme un être humain. Le conducteur indigné l’a alors fait arrêtée par la police. Ce moment a été décisif pour le début de la lutte contre l’inégalité des droits civils. Actuellement, on peut voir un grand nombre de discriminations autour du monde. Cet évènement a été un des moments clés, un élan pour continuer à lutter contre la discrimination et l’inégalité des droits humains. Pour finir, je laisse une citation de Rosa Parks le jour où elle reçut le prix « Eleanor Roosevelt Woman of Courage » en 1984. « Le racisme est toujours avec nous, mais c’est à nous de préparer nos enfants pour ce qu’ils doivent répondre, et, nous l’espérons, nous vaincrons. » Rosa Parks - 1984.

    by Xavier C. Le 06 March 2018 à 00:49