Autrement dit — Ép. 4 : Pesticides, c'est le vivant qu'on empoisonne

Document audiovisuel

Edited by Institut français. Paris - 2021

Entre 1972 et 1993, le chlordécone - un pesticide rémanent - a été utilisé aux Antilles française dans la culture de la banane. Aujourd’hui, 90% de la population de la Martinique et de la Guadeloupe est contaminée. Comment un tel scandale sanitaire a-t-il pu avoir lieu ? Que faire pour continuer à vivre sur un sol empoisonné ? L’exemple du chlordécone nous fait réfléchir aux causes structurelles des pollutions aux pesticides et nous amène à penser la santé publique comme un continuum, l’inscription de nos corps dans un vivant plus vaste. ||| Avec Jessica Oublié, documentariste et autrice de la BD Tropiques Toxiques ; Malcom Ferdinand, chercheur CNRS en sciences politiques et en écologie, auteur de l’essai Pour une écologie décoloniale ; Raphaelle Rinaldo, Médiatrice scientifique, ancienne responsable scientifique du parc amazonien de Guyane.

Loading enrichments...