La Vraie vie

Livre numérique

Dieudonné, Adeline. Auteur

Edited by L'Iconoclaste - 2018

Chez eux, il y a quatre chambres. Celle du frère, la sienne, celle des parents. Et celle des cadavres. Le père est chasseur de gros gibier. Un prédateur en puissance. La mère est transparente, amibe craintive, soumise à ses humeurs. Avec son frère, Gilles, elle tente de déjouer ce quotidien saumâtre. Ils jouent dans les carcasses des voitures de la casse en attendant la petite musique qui annoncera l’arrivée du marchand de glaces. Mais un jour, un violent accident vient faire bégayer le présent. Et rien ne sera plus jamais comme avant. La Vraie Vie est un roman initiatique détonant où le réel vacille. De la plume drôle, acide et sans concession d’Adeline Dieudonné jaillissent des fulgurances. Elle campe des personnages sauvages, entiers. Un univers à la fois sombre et sensuel dont on ne sort pas indemne.

Checking of available copies ...

To obtain the document

Checking of available copies ...
Loading enrichments...

Reader reviews

  • Un conte initiatique noir, acide mais universel 5/5

    « La vraie Vie » est le premier roman détonnant d’Adeline Dieudonné, un conte initiatique noir et acide, mais universel, sur la violence et la bêtise humaine. L’auteur croque avec un talent vif une héroïne sublime habitée par la fureur de vivre. Cette guerrière sans nom, habite dans un lotissement sans charme dans une ville sans nom. Son père, un beauf au sang chaud, frappe sa femme. Il a trois passions : les fauves empaillés, la télé et le whisky. Sa mère quant à elle est transparente, elle ne sait pas cuisiner et se passionne pour le jardinage et les chèvres miniatures. Mais heureusement pour la jeune fille, il y a Gilles, son petit frère, avec qui elle tente de déjouer la tristesse du quotidien. Ils passent la plupart de leur temps à jouer à la casse, en attendant la musique qui annonce l’arrivée du marchand de glace tant attendu. Jusqu’au jour du drame. Pour sauver son frère, la narratrice toujours pleine d’optimisme décide d'inventer une machine à remonter le temps. De sa plume poétique et sans concession, l’auteure écrit un récit sans digression sur la perte de l’innocence, où noirceur et humour se côtoient. Ce livre à lire d’une traite a aussi sa part lumineuse et parle de l’instinct de vie et de résistance de ces personnages entiers et sauvages.

    by Mathilde, médiathécaire de l’IF Stuttgart Le 02 April 2020 à 12:27