Contes ordinaires d'une société résignée

BD numérique

Ersin Karabulut

Edited by Fluide Glacial - 2018

Avec la poésie, la noirceur et l’imaginaire d’un Edgar Allan Poe, Ersin Karabulut nous dresse le portrait d’une société qui a renoncé à ses illusions face au carcan familial et aux pouvoirs politiques et financiers. Un recueil de fables d’anticipation poétiques et troublantes qui témoignent de la vivacité de la bande dessinée turque. À 37 ans, Ersin Karabulut s’impose comme le chef de file de la bande dessinée turque, tant par la qualité de son graphisme que par la singularité de ses récits fantastiques ou humoristiques. Rédacteur en chef de Uykusuz, revue satirique qu’il a cofondé, il use de l’allégorie pour illustrer les angoisses d’un auteur et d’une génération prisonniers d’un système de plus en plus répressif et oppressant.

Browse an extract

Loading enrichments...

Reader reviews

  • Humour, noirceur et extravagance 5/5

    Le titre et la couverture de l’album, illustrant des personnages se jetant dans le vide, résument assez bien, ces 15 contes fantastiques à la morale cinglante... Les pathologies de la société turque moderne, confrontée à la montée de l’autoritarisme des pouvoirs politiques et financiers, sont mises en exergue, par le coup de crayon acéré d’Ersin Karabulut, rédacteur en chef d’ Uykusuz, revue satirique turque. Le dernier conte, « Monochrome », notamment, illustre une société de laquelle la couleur disparaît, le gris étant imposé à tous comme une nouvelle norme sociale par les « incolores ». L’album, dédié à son père, se termine tout de même sur une belle note d’espoir et sur une superbe illustration.

    by Stéphanie IFB Le 14 May 2020 à 12:48
  • Contes horrifiques 3/5

    Voici 15 contes ordinaires qui risquent de vous « décaper ». Peut-être une lecture à réserver pour l’après-crise corona. En tout cas, on se retrouve face à de courtes histoires ancrées dans la réalité et qui abordent des tabous comme le cannibalisme, l’inceste, … Dans ces contes horrifiques, le désenchantement, le cynisme et l’immoralité sont à leur comble. Seules les dernières pages finissent sur une couleur positive. L’auteur, Ersin Karabulut, est le chef de file de la BD turque contemporaine. Le climat qui règne en Turquie a, sans aucun doute, influencé l’ambiance de ses contes. Cependant, toutes les sociétés peuvent se sentir concernées puisque le sujet central de la BD est la résignation.

    by Anne-Laure Mignot Le 22 April 2020 à 20:20