Haytham, une jeunesse syrienne

BD numérique

Kyungeun PARK | Nicolas Hénin

Edited by Dargaud - 2016

À Deraa, en Syrie, Haytham est le fils d'un des leaders de la jeune révolution. À 14 ans, il est sur les premières barricades, mais bientôt il doit fuir. Il arrive en France, un pays dont il ne parle pas la langue. Quatre ans plus tard, après une mention bien au bac, le jeune réfugié est devenu un élève brillant de maths sup. Cette histoire vraie, à la fois tragique et porteuse d'espoir, est racontée par Nicolas Hénin, grand reporter et spécialiste de la Syrie qui fut pendant près d'un an otage de Daesh, et mise en images par le dessinateur de Yallah Bye. Haytham a activement participé à l'écriture du scénario, donnant à ce récit passionnant toute sa vérité.

Browse an extract

Suggestions

Du même auteur

Yallah Bye | Kyungeun PARK

Yallah Bye

BD numérique | Kyungeun PARK | 2015

Comme tous les étés, Mustapha emmène sa famille dans son pays d'origine, le Liban. Retrouvailles amicales et soleil au programme. Mais nous sommes en 2006, à Tyr, dans le Sud du pays, et les bombes lâchées par Israël, au nom de la...

Loading enrichments...

Reader reviews

  • Haytham, une jeunnesse syrienne 4/5

    Commentaire sur la BD Titre : Haytham, une jeunesse syrienne Cet BD raconte la vie d’un garçon syrien. Au début la BD explique un peu la situation en Syrie. Les gens syriennes vivent en un pays avec un dictateur qu’a juste maintenant mori. Tout le monde est très heureux mais le fil de Hassad (le Dictateur) est le même comme son père. Est Syrie est plus une dictature. Le père de la personnage principal (Haytham) est un de les beaucoup que sont contre le dictateur et il a un rôle très important dans la révolution des jeunes. À cause de ça son père doit fuir de Syrie à paris. Et après Haytham sa mère et son frère aussi partent de Syrie à Paris. La BD raconte comme le jeune Haytham deviens un personnage avec beaucoup de succès dans sa vie. L´art dessinée : La BD n´a pas des couleurs et est dessine en un art très réaliste. Les caractéristiques dans les visages sont le chose plus réaliste. Notre Opinion sur la BD : Nous aimons que la BD est très réaliste et un peu triste. Paracerque la BD est triste nous aussi pensons qu’est convient qu´il n´y a pas des couleurs. Mais parfois les couleurs nous avons manqué pour exprimer l’histoire un peu plus.

    by Gabriela Kramer Le 20 May 2020 à 11:34
  • A l'origine du projet 5/5

    A l'origine de la BD, il y a d'abord une rencontre et un portrait : https://making-of.afp.com/les-hasards-dune-jeunesse-syrienne

    by Culturethèque administrateur Le 16 June 2017 à 10:24