Les Crocodiles

BD numérique

Thomas Mathieu

Edited by Le Lombard - 2014

Thomas Mathieu illustre des témoignages de femmes liés aux problématiques comme le harcèlement de rue, le machisme et le sexisme ordinaire. Son travail s'inscrit dans un mouvement plus large de prise de conscience et d'une nouvelle génération de féministes qui utilisent internet pour réfléchir et informer sur des concepts tels le "slut-shaming" ou le "privilège masculin". Dans ses planches, les décors et les personnages féminins sont traités en noir et blanc de manière réaliste tandis que les hommes sont représentés sous la forme de crocodiles verts. Le lecteur ou la lectrice est invité à épouser le point de vue de la femme qui témoigne et à questionner le comportement des crocodiles particulièrement quand ils endossent le rôle stéréotypé de dragueurs/ prédateurs/dominants.

Browse an extract

Loading enrichments...

Reader reviews

  • Le sexisme au quotidien 5/5

    Un récit qui s'engage à dénoncer un sexisme omniprésent et qui peut parler à tous et à toutes. À lire d'urgence !

    by Marie Le 25 March 2020 à 09:18
  • Tous ensemble contre le harcèlement ! 5/5

    Le sous-titre de cette BD est assez explicite : « Témoignages sur le harcèlement et le sexisme ordinaire ». Thomas Mathieu a, dans un premier temps, récolté des témoignages de harcèlement de rue. Son choix s’est porté sur les témoignages féminins. Puis, dans un second temps, il les a mis en dessin. Le choix de représentation des hommes, en crocodiles, est assez étonnant. Il explique ce choix à la fin de la BD. Le dessin et la narration sont simples et très accessibles. On (les femmes) peut s’identifier très facilement à toutes ces expériences. Le ton n’est pas uniquement dramatique, il peut y avoir des scènes humoristiques, de la tendresse parfois. Ce qui m’a marquée globalement est la fragilité de la jeunesse. A travers ces récits, le lecteur se rend compte que le dérapage vers la violence verbale peut très vite arriver. Les témoignages concernent la rue, mais également la sphère privée, plus tabou il me semble. Enfin, ce qui est vraiment enrichissant, c’est que la fin de la BD est consacrée aux stratégies de riposte et de dénonciation. En conclusion : tous ensemble contre le harcèlement !

    by AdminBERLIN Le 23 March 2020 à 17:46